France, 2013, Animation, Couleur, 10'00
Numéro de visa : 131.101
Disponible jusqu’au 31 décembre 2020
Mots Clés : Absurde,  Art, Expérimental, Corps

Un homme a perdu la tête. Il essaie de la rattraper, mais celleci n'en fait plus qu'à sa tête.

Réalisation et scénario : Barbara Malleville et Benoît Guillaume sur un texte d'Henri Michaux

Image :
Marc Boyer, Guillermo Grassi, Sara Sponga

Montage
: Myriam Copier

Son : Eloic Gimenez, Adam Wolny

Interprétation : 
Jean-Luc Grandin (le corps), André Wilms (la voix)

Production :
Lardux Films

Festival International du film d'animation d'Annecy 2010 - Lauréat de la bourse des festivals

Festival International du court-métrage Clermond-Ferrand 2014 - Sélection
Festafilm, Montpellier 2013 - Mention spéciale du jury
Festival du court de Villeurbanne 2013 - Sélection

Le récit mettra en scène deux personnages : un corps et sa tête. Alors que le corps aspire au repos et à l'immobilité, la tête, elle, s'obstine à vouloir semer le désordre ;
parce qu'elle n'est pas qu'une tête, parce qu'elle est fourmi, parce qu'elle est caillou, parce qu'elle est bison, parce qu'elle est la mer et le tonnerre, parce qu'elle n'est pas qu'une mais plusieurs.
Et c'est vers ce "grand oui", au mouvement, au devenir, aux joies de la turbulence que nous aimerions convier le spectateur...

 Court-métrage aidé en production par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec le CNC

J'aime, je partage !