France, 2016, Animation, Noir et blanc / Couleur, 9’20
Numéro de visa : 142.090
Disponible jusqu’au 31 décembre 2020

Conseillé à partir de 13 ans

Des fils de couleurs s’enfoncent dans une forêt sombre et épaisse. Une jeune femme les suit, les démêle en espérant trouver au bout les réponses aux peurs qui la hantent.

Réalisation, scénario et montage : Gabrielle Lissot

Image : Gabrielle Lissot, Cyril Costa, Damien Climent, Lucas Morandi, Pierre Lippens, Guillaume Marcel, Michaël Le Meur

Musique : Fred Avril

Production : Autour de minuit

Primé au :

Hong Kong International Film Festival (Hong-Kong – Prix du meilleur court métrage – 2017)
Festival international d'animation de Londres (Royaume-Uni – Prix de la meilleure performance – 2016)

Sélectionné aux :

Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand (2016)
Festival Ciné court animé, Roanne (2016)
Hiroshima Film Festival (Japon – 2016)

Nombreuses autres sélections en festivals

Film en noir et blanc où seuls des fils entrecroisés apportent une touche de couleur. La forêt est dense et la jeune femme, qui suit des fils pour en faire des pelotons, passe d’une découverte macabre à l’autre, essayant de prendre soin de ces âmes désespérées. Symbole de vie au cœur de ce décor sombre, elle se fait lien entre la vie et la mort. En ressort un message fort de renouveau et de vie figurée par le tissage des fils en forme de cœur et de berceau... Aokigahara est une forêt de 35 km2 qui s’étend à la base du Mont Fuji au Japon. Connue sous le nom de Jukai, littéralement « mer d’arbres », c’est le lieu de la plupart des suicides par pendaison d’où un grand nombre d’histoires de forêt hantée par des esprits errants. Il est considéré comme l’un des sites où l’on se suicide le plus au monde avec le Golden Gate Bridge à San Francisco (Wikipedia).

 Court-métrage aidé en production par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec le CNC

J'aime, je partage !