France, Belgique, 2015, Fiction, Couleur,15’20
Numéro de visa : 141.355
Disponible jusqu’au 31 décembre 2020
Conseillé à partir de 13 ans
Mots Clés : Humour, Amitié, Absurde, Nature

Règle n°1 : ne nourrissez jamais les ours. Règle n°2 : ne vous approchez pas à moins de 100 mètres. Règle n°3 : évitez de surprendre l’ours. Règle n°4 : gardez toujours votre chien en laisse. Maintenant que vous connaissez les règles, nous vous souhaitons un agréable séjour dans le parc naturel de l’ours noir !

Réalisation et scénario : Méryl Fortunat-Rossi, Xavier Seron

Image : Thierry Godefroy

Montage : Émilie Morier

Son : Marie Paulus

Interprétation : Jean-Benoît Ugeux, Jean-Jacques Rausin, Catherine Salée

Production : Origine Films

Primé aux :

Festival Court métrange de Rennes (Prix du public – 2015)
Festival du film court de Villeurbanne (Prix de la Région Rhône-Alpes – 2015)
Festival Catacumba de Godella FICCAT’ (Espagne – Prix du public – 2015)

Sélectionné aux :

Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand (2016)
Festival Off-Courts de Trouville (2015)
Festival international du film francophone de Namur (Belgique – 2015)

Attention humour noir et trash !!! L’Ours Noir prouve qu’on trouve encore des courts métrages politiquement incorrects voire franchement mal élevés ! L’histoire est inspirée du récit authentique du guide d’un parc naturel au Québec (d’où la voix du narrateur, ni très auvergnate, ni très savoyarde...). Elle a été détournée par deux co–réalisateurs dont le premier est arlésien, le second belge.. c’est vous dire le mélange d’humour que tout cela donne !
Les spectateurs y sont visiblement sensibles puisque le film reçoit, festival après festival, le prix du public. Un film qui ravira les publics ados et lycéens.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : le court métrage franco-belge écrit et réalisé par Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron est une véritable pépite d’humour noir. En toute honnêteté, je crois que cela faisait très longtemps que je ne m’étais pas autant marré devant un film que devant celui ci, qui nous montre le destin de 5 amis se baladant dans le parc naturel de l’ours noir et où ils vont devoir survivre à celui-ci à l’aide de différentes règles à respecter dictées par la voix-off. En plus de bénéficier d’une photographie nous plongeant dans un univers de conte pour enfants, le film nous offre de grands moments de fun avec des effets gores exagérés et une grosse dose de délire total, à commencer par le fameux ours noir représenté par… un costume de nounours. Et ça ne se limite pas qu’à ça, avec une grande succession de scènes tordantes qui ont plié la salle de rire, et cela ne m’étonnerait pas que le duo de réalisateurs (...) se soient inspirés de comédies hilarantes telles que «Shaun Of The Dead» ou encore les chefs d’oeuvres des Monty Python tant l’humour décalé du court est typiquement anglais.
Tanguy Renault – http://cinemaclubfr.fr/festivals–la–nuit–du–fantastique–2015–bilan/

 Court-métrage aidé en production par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec le CNC

J'aime, je partage !