France, 2017, Animation, Couleur, 14’45
Numéro de visa : 143.182
Disponible jusqu’au 31 décembre 2020
Mots Clés : Famille, mort, Sentiments, Poésie

Sur la plage sombre et venteuse, Mémé prie, Maman hurle, les frangines s'en foutent, Lucas est seul.Pépé était bizarre comme type, maintenant il est mort.

Réalisation et scénario : Lucrère Andreae

Image :
Lucrèce Andreae

Montage
: Guillaume Lauras, Catherine Aladenise

Son :
Flavien Van Haezevelde

Production :
Caïmans Productions

Primé aux :

2017 - Festival international du documentaire et du film d’animation de Leipzig (Allemagne) - Prix du public
2017 - Festival international du film d’animation d’Annecy - Prix du Public
2017 - Festival international du film de Krok (Ukraine) - Prix spécial du jury
2017 - Festival du film court en plein air de Grenoble - Prix du jury Unifrance, Prix du Meilleur Scénario


Pépé le morse évoque avec une grande douceur la question du deuil au sein d’une famille. Pendant cette parenthèse sur la plage, chaque membre de cette famille est submergé, à sa façon, par la tristesse et la douleur liées à la disparition du grand-père.
Juste dans la peinture des sentiments humains, Pépé le morse se veut au plus près du réel.
Ce qu’il en ressort, c’est une grande tendresse.

 Court-métrage aidé en production par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec le CNC

J'aime, je partage !